sujet: mes quatre vérités

Je t'emmerde tu commences à me souler avec tes grands airs de merde. Ouais,
ben ouais, je joue au dur, je joue au gars qui est barge mais bon en fait je
suis qu'un petit branleur de merde. Ben tu vois ca m'est retourné dans la
gueule recemment et franchement je n'ai pas peur d'assumer mon côté pitre
piteux.
Mais toi tu me fais vraiment trop chier.

Va chier putain. Inutile de répondre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *