Lettre épistolaire d’un ami ivoirien

TANTE NE T EN FAIT PAS POUR LES PHOTOS TU EN AURA SINON COMMENT FERA TU POUR NOUS RECONNAITRE A NOTRE ARRIV2E POUR LE MOMENT NOTRE INQUIETUDE SE SITUE AU NIVEAU DE LA SOCIETE ET AUSSI DE LA SITUATION POLITIQUE DE CE PAYS QUE NOUS NE CONNAISSONS PAS .TOUT LE MONDE EST INQUIET DANS CE PAYS ET NOUS NOUS AVONS TELLEMENT PEUR DE PERDRE NOS BIENS CAR SI IL Y A UN PROBLEME LES SOCIETE SERONT FERMES .DONC NOUS VOULONS QUE NOS BIENS SORTENT RAPIDEMMENT DE CE PAYS ET NOUS PAR LA SUITE .

NOS INQUITUDES SE SITUAIENT AU NIVEAU DU LOGEMENT ,DE NOS PAPIERS POUR OBTENIR LE VISA ,DE LA REPRISE DU CHEMIN DE L ECOLE .
NOUS SOMMES DE TOUT COEUR AVEC TOI ET SURTOUT NOUS VOULONS QUE TU NOUS PARLES UN PEU DE TA VILLE.

UNE CHOSE EST SUR CHAQUE JOURS NOUS DEPENSSONS ET N AVONS PAS DE SOURCES DE REVENUS NOUS ESPERONS QUE TU VAS CONTACTER LA SOCIETE DANS UN BREF DELAI AFIN QUE TU RECOIVE NOTRE CAISSE POUR POUVOIR T OCCUPER DE NOUS AVANT QUE NOS RESSOUCES NE SOIENT FINI .

DEPUIS LA MORT DE PAPA NOUS NE SAVIONS PLUS OU METTRE LA TETE ET OU GAGNER DE L AFFECTION ET SURTOUT OU TROUVER UNE FAMILLE ET QUELQU UN POUR NOUS GUIDER VRAIMENT NOUS VOULONS TE REMERCIER .

NOUS NE SAVONS PAS CE QUE TE DIRE A PART SOUHAITER QUE DIEU TE BENISSE C EST LUI NOTRE PROTECTEUR ET C EST LUI QUI NOUS A AIDE A TE TROUVER .
NOUS PRIONS POUR QUE TOUT PUISSE SE FAIRE RAPIDEMMENT AFIN QUE NOUS RECOMMENCIONS A VIVRE COMME LES AUTRES CAR NOUS SOMMES AUI DES HUMAINS.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *