C’est vraiment de la merde ta page sur Maupassant.

Je viens de lire "Une vie". Ce roman est magnifique. Superbement bien écrit. Bien sûr que c'est cul cul la praline. T'as pas compris le but de l'auteur: de se foutre de la gueule la société. Espèce d'abrutis

Une réflexion au sujet de « C’est vraiment de la merde ta page sur Maupassant. »

  1. Dans un premier temps, on te donne le comprimé qui arrête la grossesse, on te fait signer un formulaire de consentement, tu le prend devant le médecin, et tu rentres chez toi.

    Tu reviens 2 jours plus tard, pour recevoir les médicaments qui vont te faire expulser la grossesse.
    Il est tout à fait possible que tu expulses chez toi, dans ce cas là il faut venir avec le produit d'expulsion, pour qu'on le contrôle, et tu rentres chez toi.
    Sinon, tu reste la journée, et on te donne à intervalle régulier un médicament qui fait des contractions utérines, pour te faire expulser.
    Tu urines systématiquement sur un bassin, pour qu'on retrouve le produit si tu l'expulse aux toilettes.
    Si tu expulse, tu rentre chez toi, sinon, on te donne un autre comprimé (c'est toutes les deux heures)

    Si à la fin de la journée, tu n'a pas expulsé, tu rentre chez toi, et tu reviens quelques jours plus tard (ça dépend des habitudes du service), on contrôle par écho si tu as expulsé ou pas, et si c'est non, on passe à l'aspi, si c'est oui, on respire

    Il faut savoir que 10% des femmes expulsent avant les 48 heures, 85% dans la journée d'hospitalisation, et dans celles qui restent, il y a à peu près 1% de cas où on doit passer à l'aspi, car ce n'est pas expulsé.

    Par la suite, il y a une consultation dans les deux semaines, où on vérifie que tu ne saigne plus, que tu n'as pas mal, que tu ne fait pas d'infection, etc...
    Et tu repars avec une contraception.

  2. Dans un premier temps, on te donne le comprimé qui arrête la grossesse, on te fait signer un formulaire de consentement, tu le prend devant le médecin, et tu rentres chez toi.

    Tu reviens 2 jours plus tard, pour recevoir les médicaments qui vont te faire expulser la grossesse.
    Il est tout à fait possible que tu expulses chez toi, dans ce cas là il faut venir avec le produit d'expulsion, pour qu'on le contrôle, et tu rentres chez toi.
    Sinon, tu reste la journée, et on te donne à intervalle régulier un médicament qui fait des contractions utérines, pour te faire expulser.
    Tu urines systématiquement sur un bassin, pour qu'on retrouve le produit si tu l'expulse aux toilettes.
    Si tu expulse, tu rentre chez toi, sinon, on te donne un autre comprimé (c'est toutes les deux heures)

    Si à la fin de la journée, tu n'a pas expulsé, tu rentre chez toi, et tu reviens quelques jours plus tard (ça dépend des habitudes du service), on contrôle par écho si tu as expulsé ou pas, et si c'est non, on passe à l'aspi, si c'est oui, on respire

    Il faut savoir que 10% des femmes expulsent avant les 48 heures, 85% dans la journée d'hospitalisation, et dans celles qui restent, il y a à peu près 1% de cas où on doit passer à l'aspi, car ce n'est pas expulsé.

    Par la suite, il y a une consultation dans les deux semaines, où on vérifie que tu ne saigne plus, que tu n'as pas mal, que tu ne fait pas d'infection, etc...
    Et tu repars avec une contraception.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *