Bien souvent le peuple à des idées reçues sur le transsexualisme

Les gens s'imaginent que ce qu'ils voient dans des journaux, cassettes, DVD érotiques ou hards ce sont les mêmes genres de personnes! C'est exactement la même chose que partout ailleurs, il y a des femmes génétiques qui se prostituent, qui font du film hard etc... Alors pourquoi mettre toutes les transsexuelles dans le même panier! Certaines vont vers le sexe (un minimum d'entre nous) d'autres sont très sérieuses (un maximum d'entre nous) Le même problème se retrouve en ce qui concerne la féminité, une transsexuelle est une femme comme les autres, bien souvent le peuple pense qu'une transsexuelle est un homme puisque ses origines sont masculines. Dites vous bien que si elle a fait ce parcours si difficile c'est qu'il y a une très bonne raison à cela, cette raison est que le sexe psychique ne correspond pas au sexe physique... Qu'à sa naissance mère nature à fait une petite boulette, un cerveau féminin dans un corps masculin et bien évidemment cela crée une dysphorie de genre (trouble de l'identité) ne pas se reconnaitre dans son sexe d'origine! Elle va tout faire pour corriger cette anomalie de la nature, aller vers une chirurgie de réassignation sexuelle (opération de changement de sexe) Cette personne est évidemment une femme comme toutes femmes sauf qu'elle sera stérile comme certaines femmes génétiques, stériles! Elle a un cerveau féminin, une poitrine (pas forcément des implants mammaires) une poitrine naturelle, un sexe féminin, un comportement féminin, d'ailleurs vous avez très certainement déjà croisé des femmes d'origine transsexuelle sans vous en rendre compte, peut être même messieurs vous êtes vous retourné sur son passage, en vous disant pas mal la nana..... Alors pourquoi ce rejet dès que vous entendez ce mot TRANSSEXUELLE, en fait c'est ce mot qui a été trainé dans la boue par les MEDIA's, c'est aussi par le conditionnement religieux Catholique..... Une femme d'origine transsexuelle n'est pas forcément AT mais bien souvent comme vous....Catholique! Beaucoup sont lesbiennes, d'autres hétéros c'est exactement comme chez vous les gens dit normaux, comme si nous, nous étions des bêtes, des hors normes.............. Certaines d'entre nous sont intersexes, c'est à dire nées avec 2 sexes, 1 externe, l'autre interne. Exemple, née de sexe masculin (externe) avec un utérus (interne) ou encore le contraire née de sexe féminin (externe) avec des testicules (interne) comme vous pouvez le constater j'ai mis, née (au féminin dans las 2 cas) eh oui, 2 sexes ou 2 organes de reproductions, comment dire? C'est un homme ou une femme..... La médecine prendra comme refférence le sexe le plus approprié pour attribuer le genre (masculin/féminin) mais ces médecins se préoccupent-ils de savoir de quel genre est le sexe psychique (cerveau masculin ou féminin) ils s'en moquent car ça n'est pas leur problème, leur probleme est de mettre au monde un enfant d'un genre ou d'un autre (féminin ou masculin) point à la ligne! Ca ne dérange personne de créer le malheur, une disphorie de genre chez ces enfants qui n'ont rien demandés, ni désirés, on leur a IMPOSES....

Une réflexion au sujet de « Bien souvent le peuple à des idées reçues sur le transsexualisme »

  1. ben wep !

    et effectivement, la plupart des hermaphrodites sont opérés dès la naissance et ne sont souvent pas même au courant par la suite de leur ambiguïté sexuelle innée...
    je cite : "Le corps médical le considère le plus souvent comme une maladie congénitale malgré l'absence de problèmes de santé associés et malgré un potentiel érotique comparable à celui d'un mâle ou d'une femelle."

    mais que vient foutre sur scum cette article dénué de dramaturgie pathologique nue ?

    foutredieux, redressez moi cette ligne éditoriale !

  2. ben wep !

    et effectivement, la plupart des hermaphrodites sont opérés dès la naissance et ne sont souvent pas même au courant par la suite de leur ambiguïté sexuelle innée...
    je cite : "Le corps médical le considère le plus souvent comme une maladie congénitale malgré l'absence de problèmes de santé associés et malgré un potentiel érotique comparable à celui d'un mâle ou d'une femelle."

    mais que vient foutre sur scum cette article dénué de dramaturgie pathologique nue ?

    foutredieux, redressez moi cette ligne éditoriale !

  3. Tout à fait d'accord. Une personne transexuelle est juste un être humain comme nous, qui a besoin et droit au plus grand respect. Elle a souffert pour effectuer ce parcours. Par contre, je pense que les médecins sont "obligés" de ce décider pour un sexe en cas d'hermaphrodisme vrai ou faux. Ils savent qu'il est encore bien plus dangereux du point de vue psychique de grandir sans avoir d'identité sexuelle définie (pour les parents aussi), ils étudient longuement le cas du bébé(génétique, organes, gonades, production future d'hormones etc). Certainement que certains doivent ne pas trop considérer l'aspect humain, mais ne généralise pas là-dessus.
    L'hermaphrodisme est extrêmement rare (est-ce ton cas?), et n'a RIEN A VOIR avec la transexualité, il ne faut pas tout confondre.
    Pour ma part, les troubles de l'identité sexuelle sont d'ordre névrotiques quand ils ne sont pas causés par un déséquilibre hormonal. Pour moi, il n'y a pas de 3ème sexe (c'est mon avis, respectez-le!) Le rejet de sa féminité ou de sa virilité corporelle, due à un trouble de l'identité sexuelle névrotique comme je le disais, peut être causée par l'attitude des parents. En caricaturant un cas: père violent: refus de la virilité du garçon.
    En résumé: respect des 2 "côtés", pas de rejet et pas de militantisme.

  4. Tout à fait d'accord. Une personne transexuelle est juste un être humain comme nous, qui a besoin et droit au plus grand respect. Elle a souffert pour effectuer ce parcours. Par contre, je pense que les médecins sont "obligés" de ce décider pour un sexe en cas d'hermaphrodisme vrai ou faux. Ils savent qu'il est encore bien plus dangereux du point de vue psychique de grandir sans avoir d'identité sexuelle définie (pour les parents aussi), ils étudient longuement le cas du bébé(génétique, organes, gonades, production future d'hormones etc). Certainement que certains doivent ne pas trop considérer l'aspect humain, mais ne généralise pas là-dessus.
    L'hermaphrodisme est extrêmement rare (est-ce ton cas?), et n'a RIEN A VOIR avec la transexualité, il ne faut pas tout confondre.
    Pour ma part, les troubles de l'identité sexuelle sont d'ordre névrotiques quand ils ne sont pas causés par un déséquilibre hormonal. Pour moi, il n'y a pas de 3ème sexe (c'est mon avis, respectez-le!) Le rejet de sa féminité ou de sa virilité corporelle, due à un trouble de l'identité sexuelle névrotique comme je le disais, peut être causée par l'attitude des parents. En caricaturant un cas: père violent: refus de la virilité du garçon.
    En résumé: respect des 2 "côtés", pas de rejet et pas de militantisme.

  5. Un cerveau n'a pas de sexe. Mais le cerveau est situé dans le sexe pour les gens comme toi, les connes, anciennement les cons, et de toute façon, qui n'est pas con, n'est pas un mec.

    J'ai été un garçon manqué toute ma jeunesse, je n'ai pas de trip lesbien, je sais que je suis une fille mais les attitudes féminines étant pour moi décidément trop pathétiques et affaiblissantes pour mon égo, je leur ai préféré celles des mâles de notre société actuelle. Tout en restant une fille (ma chatte est plus naturelle que la tienne) j'ai su comprendre les hommes et leur façon d'agir, car si les hommes savent, les femmes comprennent! C'est pour ça que cette histoire de cerveau est faussée, tu racontes de la merde, t'es un mec, t'as juste enfilé la jupe de ta mère par erreur, et si tu as changé de sexe, ça ne fais de toi rien qu'un(e) "excentrique", et non pas une "femme". Si tu veux être une femme, suicide toi et attend la réincarnation. Moi mes nibards c'est du 95C naturel, poufiasse!

  6. Un cerveau n'a pas de sexe. Mais le cerveau est situé dans le sexe pour les gens comme toi, les connes, anciennement les cons, et de toute façon, qui n'est pas con, n'est pas un mec.

    J'ai été un garçon manqué toute ma jeunesse, je n'ai pas de trip lesbien, je sais que je suis une fille mais les attitudes féminines étant pour moi décidément trop pathétiques et affaiblissantes pour mon égo, je leur ai préféré celles des mâles de notre société actuelle. Tout en restant une fille (ma chatte est plus naturelle que la tienne) j'ai su comprendre les hommes et leur façon d'agir, car si les hommes savent, les femmes comprennent! C'est pour ça que cette histoire de cerveau est faussée, tu racontes de la merde, t'es un mec, t'as juste enfilé la jupe de ta mère par erreur, et si tu as changé de sexe, ça ne fais de toi rien qu'un(e) "excentrique", et non pas une "femme". Si tu veux être une femme, suicide toi et attend la réincarnation. Moi mes nibards c'est du 95C naturel, poufiasse!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *