le roi Sarkozy

Moi j'aime bien les enfants libres dans leurs têtes, espiègles et joueurs.

Le président a eu tort de présenter ses excuses à la policière : en se rabaissant au niveau des DUPONT il a montré sa faiblesse et a fait preuve de populisme.

J'estime qu'un fils de président devrait être au-dessus de la gueusaille tant vis-à-vis de la loi que sur le plan des moeurs.

Si on commence par exiger du fils du président qu'il se comporte en vulgaire fils de rien-du-tout bien sage, bien fade, bien lisse, sans nulle liberté de taquiner le peuple, où est donc la sacralisation de la fonction présidentielle ?

Je déteste l'hypocrisie des grands de ce monde. Sarkozy est un faible. Il devrait au contraire inciter son fils à exciter la valetaille au lieu de lui demander de singer la populace sans envergure !

Moi je n'aime pas cette idée de faire d'un fils de président un pion comme les autres.

Je regrette si cela déplaît à certains, mais je préfère voir le fils de SARKOZY s'amuser à lancer des tomates pourries à la gueule des policiers plutôt que de le savoir aligné avec les DUPONT en bêlant le refrain lénifiant qui fera de lui un bon petit anonyme comme les autres !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *