Sodomie et ventoline

Depuis presque trois générations, la jeunesse se dégrade furieusement, les mecs ont l’air de plus en plus tristes et fatigués d’être des fiottes fashion avec zéro système immunitaire et des musculatures de tartine de St Moret.
Leurs repaires culturels frise le motif de génocide :
Gangnam style ! ou quand l’humanité se branle sur une rondelle d’ananas qui gesticule avec une street cred de Taiwanais;
Lady Gagging : une pute sous cellophane moitié Myléne Farmer, moitié t’existes pas;
Grégory Lemarchal : de la mucoviscidose en gelée pour adolescentes;
ou cette tantouze de Christophe Maé, tellement pédé que sa musique c’est du Poppers en décibel. Tu vas à son concert et le lendemain tu chies des lingots de foutre sec !
C’est que depuis que les skinheads et autres kaïras violentes ne punissent plus les mecs qui s’inscrivent dans les clubs d’échecs ou de théâtre entre midi et deux , on a cédé sur tous les terrains :
Les plumeaux se baladent en liberté, y’a plus de pogrom contre les gothiques dans les lycées d’arabes, t’as le droit de t’habiller en rose sans t’ asseoir sur des braquemards et t’appeler Nathalie ou Christelle.
Bref c’est la débandade, y’a  40 piges si t’avais pas fait l’Indoch’ et que t’avais pas un pote mécano avec un patronyme portugais, t’étais le dernier des fils de putes, t’avais le droit à la parole que 5 minutes par jour et après que l’handicapé de la bande ait donné son avis .
Aujourd’hui, plus tu suces de bites, plus tu grimpes sur l’échelle du style, des mecs comme Slimmy doivent avoir la gorge en forme de gland à force de bouffer le même repas : salade de chibres sur lit de burnes avec son coulis de foutre …servis à 37 degrés sur la gueule bien sûr ! Une bonne sploutchade rance sur la mimine, voilà de quoi se régale les nouvelles générations ! Les mecs savent plus vider un poulet ou aligner une marmite! Non ! Maintenant y’a des “recours” et des “plaintes pour coups et blessures”, ouais c’est ça, enculez vous et faites des démarches administratives pour vous suturer le cul à coups de réconciliations ! Mais merde, la paraplégie c’est pas une matière scientifique, pourquoi tout le monde a séché son cours de virilité ! En portage de couilles tout le monde a foiré son troisième trimestre en beauté ! Maintenant, y’a une horde d’ados pédés en baston et efféminés de la démarche ! Vous savez, comme quand on faisait la passe à une gonzesse en sport pour qu’elle marque et qu’elle se protégée du ballon au lieu de payer son dunk et d’éviter que Micky Jimenez ne chie dans sa trousse.
Mais merde, est-ce que  les rares cas de viol collectifs dans les collèges sont les derniers témoignages d’un temps où les hommes n’était pas encore des travelos avec des “coiffures” fan de J-pop, mais de gros prolos en Fila et bombers Schott avec des poster de LeBanner et Julia Channel dans la piaule.
Maintenant, en cours de sport t’as trois asthmatiques, huit boiteux et douze tiers-temps. Les vieux cours de boxe et de lutte c’est fini, maintenant en sport t’apprends à branler des bites avec tes pieds et sucer des plots avec ton cul !
La jeunesse actuelle me désespère, et tout ça c’est de la viande fraîche pour la plumification de masse ! Putain mais quelle bande de pédés, enculés va !

2 réflexions au sujet de « Sodomie et ventoline »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *