La Fonte des glaciers

 

L'auteur de ce site : YANN FAÑCH DE-LA-LUMIERE-QUI-FOND-LE-SOLEIL

Yann Fañch au Fruktifest 2012 sortant de la pataugeoire

Message de bienvenue

Ma conviction est que nous sommes tou-te-s des atomes, des électrons, des biophotons, de la vibration, des harmoniques, et peut-être relié-e-s par des fils de lumière invisible comme le dit Henri Monfort ou par ces harmoniques, ces fréquences.
Ainsi chaque verbe, chaque expression écrite, chaque image, chaque couleur, chaque pensée, chaque émotion est de la vibration connectée et impacte tout l'Univers. Avec ce site qui est mon expression et celles de mes ami-e-s j'espère donc vous faire vibrer, vous faire entrer en résonance avec le vivant libéré de toute croyance, vous libérer de vos croyances, de vos certitudes, de vos limitations mémorielles, culturelles, référentielles et intellectuelles, vous donner de la chaleur si vous avez froid, de la fraîcheur si vous avez trop chaud, un choc si vous avez besoin d'être choqué-e, de l'énergie de vie (qui est de l'information) et du plaisir ou des défis. De la nourriture au delà des nourritures digestives terrestres. Et peut-être un jour la jeunesse éternelle ? Merci de votre confiance.

Ma présentation

Je peux le crier à l'Univers : JE SUIS YANN FAÑCH.
J'ai reçu en centre Bretagne, du monde des esprits, le 21 février 2013, le nom de "Yann Fañch De-la-lumière-qui-fond-le soleil", une lumière infinie qui envahit, qui met dans l'ombre, qui évanouit, même le soleil.
En anglais Sunmeltinglight, en italien Della-luce-che-scioglie-il-sole.
Je suis l'expert international du fruitarisme, qui est le fait de manger uniquement des fruits juteux. Je suis le seul sur Terre à avoir écrit un traité de nutrition fruitarienne. Je fais le lien entre la culture fruitarienne et la culture respirienne.
Je suis un scientifique moderne indépendant ayant fait des études supérieures : Baccalauréat C + Math Spé + Ecole d'ingénieur à Paris + 15 ans comme ingénieur et consultant indépendant dans l'industrie. Je suis aussi un savant breton Celte à l'ancienne, une sorte de druide ou de chamane ayant développé ses capacités mystiques et paranormales. Mes soins en tant que chamane s'adresse actuellement à l'Univers tout entier mais je peux éventuellement répondre à un besoin particulier. En fait, pouvant communiquer par télépathie avec les animaux, les végétaux, les minéraux, etc. comme certain-e-s humain-e-s sauvages d'Amazonie, je n'ai plus besoin de chamanisme.
Avec ma joie je participe à l'expansion de l'univers, je suis de la nourriture pour l'univers et je me nourris de l'univers. J'ai fait le processus des 21 jours de Jasmuheen en 2009, le processus des 21 jours d'Henri Monfort en septembre 2010, un stage de respiration consciente avec Urwana, et l'atelier intensif "L'être humain, quelle merveille" d'Isabelle Hercelin du 11-11-2011 et du 18 décembre 2011.
J'ai participé au samdim du 12 et 13 janvier 2013 co-animé par Calia et D. B. : "Nourriture vivante/Prendre conscience de ce que je mange pour un mieux être et une meilleure connexion à mon Être profond."
J'ai participé aux deux fêtes Tous-Un.
J'ai participé à la fête et à la hutte de sudation sur le thème de la nourriture pranique de Tau Ileleya du solstice d'été 2013.
Au 23 décembre 2011 bien que lassé de manger, de boire et d'excréter, je consommai encore un peu de nourriture digestive : quelques fruits, des jus de fruits, rarement une gorgée d'eau.
Ayant communiqué avec l'esprit d'une tomate l'été 2012, après 10 ans de fruitarisme, je suis mal à l'aise éthiquement à manger et donc détruire des fruits maintenant.
Cet été 2012 quand il faisait 30 dégrés Celsius j'ai vécu une période très forte d'inédie et d'isétie mais je perdai 500 grammes de poids par jour : je débordai d'énergie nuit et jour, sans boire, ni manger, ni dormir, ou en dormant seulement 4 heures. Après un stress d'organisation du Fruktifest je perdis soudainement mon énergie et me remis à manger.
J'ai contribué à faire évoluer des gens vers l'inédie, et donc vers la Force et la Souplesse, vers plus de jeunesse en fonction de l'âge auquel la transition s'est effectuée, vers le rajeunissement, la santé extraordinaire, les pouvoirs paranormaux de la cinquième dimension et l'abondance monétaire. Ces gens là m'aiment 😉 et m'apportent beaucoup. Je m'intéresse aussi à la décroissance respiratoire et respire peu.
Malgré mon activité énorme, surhumaine et parfois stressante qui aurait dû m'user, on me donne souvent 15 ans de moins que mon âge réel, soit 30 ans alors que mon âge est de 45 ans en 2012. On me demande souvent "T'es étudiant ?" comme si j'avais 25 ans. Cela me fait sourire. Mais je souhaite retrouver mon âge biologique de 25 ans comme les autres respirien-ne-s, même de 70 ans, dont les organes internes montrent à l'examen médical un âge de 25 ans.
Si la guerre mondiale atomique survient ou si la piscine du réacteur numéro 4 de la centrale nucléaire de Fukushima explose, l'humanité risque de disparaître, de devenir maladive, monstrueuse et stérile, excepté pour les respirien-ne-s qui sont à l'abri de la contamination par la radioactivité des aliments et de l'eau, et dont les cellules savent résister aux poisons et aux maladies. J'ai entendu parlé d'un respirien de la région de Fukushima qui a été épargné par la radioactivité plus que les non-respirien-ne-s de cette région.
Etre respirien-ne protège également de la contamination des plantes, y compris sauvages, par les OGMs et par les substances de l'industrie chimique.
Pour étudier complètement l'inédie je suis pour l'instant parfois obligé de traiter de spiritualité, de développement personnel, car certain-e-s inédiques sont passé-e-s par là et ça a été important pour leur parcours, par exemple dans le cas de certaines saintes catholiques ou de personnes lisant des livres du nouvel age. D'autres respirien-ne-s sont dépourvus de croyances ou de pratiques ritualisées spirituelles. Je sais que ce sont des domaines délicats à traiter en parfaite neutralité. J'essaie pourtant de faire plaisir à tout le monde en essayant de rester neutre. J'essaie aussi de rester neutre en matière de sexualité.

C'est moi l'inventeur et l'organisateur du Fruktifest, le festival annuel international fruitarien et respirien, festival gratuit et autogéré, pour permettre au plus grand nombre de pratiquer et de découvrir gratuitement le fruitarisme et l'inédie dans un environnement en partie protégé de la société patriarcale de consommation, de ses tentations et mécanismes psychologiques. Pour donner envie d'aller plus loin, de se renforcer, de s'ensauvager, de progresser vers la résolution de ses conflits et blessures internes, de ses problèmes émotionnels, etc. Pour ressentir ce que sont et seront les paradis fruitariens et respiriens : grande joie, force, harmonie et douceur. En se bougeant, en se musclant et en se dé-droguant (le blé est la drogue psychotrope fondatrice de la civilisation), en embrassant la réalité, en s'y confrontant même quand ça pique émotionnellement, l'humanité développe sa maîtrise, son ressenti, se libère et laisse couler la force de vie et l'amour universel. Voici donc le site du Fruktifest qui a eu lieu en 2012 près d'Aix-en-Provence et aura lieu en 2013. Le Fruktifest est un environnement à l'opposé de celui de l'excellent film d'anticipation La route.
Ma générosité désintéressée en action, mon karma yoga en termes indiens, mes Bonnes Actions en termes chrétiens, se limitent maintenant à maintenir ce site Internet, portail de l'inédie, et celui du Club Fructivore. Je refuse tout don en monnaie ou autre cadeau matériel. La monnaie est une énergie intéressante et amusante par son alchimie mais dont les humain-e-s vont se lasser ; l'alchimie du coeur est bien plus intéressante. Je préfère l'énergie qui vient de Moi-même, de mes cellules. Le dénuement matériel est tellement beau et libérateur, vive les Sâdhus !

Voici quelques uns de mes trésors :
Vive le courage
Vive la joie
Vive les fleurs, spéciale dédicace pour le Lys Blanc Oriental et la fleur de pommier
Vive la nature
Vive la Bretagne et les lieux qu'y ont choisi ses fées, ondines, gnomes etc. pour y vivre
Vive la langue et poésie bretonne
Vive les arbres
Vive les grottes et chambres noires de recueillement
Vive le nudisme, le naturisme
Vive le mouvement pieds nus
Vive le bain de soleil
Vive le feu sacré
Vive le bain d'air
Vive les journées en plein air
Vive les nuits en plein air
Vive les fenêtres ouvertes et les tipis et les yourtes
Vive le campisme
Vive la randonnée
Vive la danse et marche pieds-nus
Vive le bain d'argile
Vive le bain d'eau
Vive le bain de pluie
Vive l'eau de mer, pour s'y baigner, pour en boire un peu et diluée
Vive l'eau car sans elle il n'y aurait pas de terre
Vive les membranes de mes cellules et leur intelligence
Vive l'ivresse du surf dans les vagues de la pointe de la Torche
Vive l'escalade des rochers spirituels
Vive le soin du corps
Vive le spa
Vive l'hygiène de vie et la santé
Vive l'abstention de psychotrope : alcool, tabac, blé, cannabis, coriandre, muscade, laurier, persil, pomme de terre, carotte, café, thé, cacao, champignons hallucinogènes, etc.
Vive l'acceptation
Vive la lucidité
Vive l'action en conscience
Vive la maîtrise de soi totale
Vive la positivité
Vive l'expression et la pensée pure
Vive mon épouse Enora
Vive Jésus-Christ qui a renversé les tables du marché du Temple
Vive Marie, la maman de Jésus, merci d'avoir été présente dans mon coeur, et Marie-Madeleine l'amie de Jésus
Vive Apollonios de Tyane
Vive Arnold Erhet
Vive Hilton Hotema le chercheur le plus génial, l'auteur du premier livre sur le respirianisme "Man's Higher Consciousness"
Vive Romolo Mantovani
Vive l'italien que l'on surnomme "Tarzan", génial chercheur du fruitarisme, qui fut influencé par le Professeur Amando D'Elia
Vive Urwana, mon enseignante de respiration consciente, qui m'a fait percevoir nettement mon chakra bleu par la respiration consciente
Vive Jasmuheen qui m'a guidé vers l'inédie
Vive Isabelle Hercelin ma guérisseuse spirituelle préférée
Vive Maître Johanne Razanamahay avec qui j'ai vécu ma montée de Kundalini
Vive Tal Schaller mon médecin préféré qui m'a appris à me déconditionner de la civilisation occidentale moderne
Vive Toumaï mon chamane préféré, wouaw !
Vive Sébastien Dériano mon astrologue préféré
Vive Grégorio Péréa mon dessinateur préféré
Vive Jean-Michel Ségur mon artiste pop-rock préféré
Vive la musique harmonieuse
Vive Michel Pépé
Vive Logos
Vive le chant des voyelles
Vive le rire
vive l'humour
Vive la comédie
Vive le jeu
Vive l'exercice physique
Vive la musculation
Vive le yoga
Vive le virkreiskantlos, le yoga celtique ou druidique
Vive le sexe tantrique, la chasteté, la modération, la retenue d'aller jusqu'au bout, la douceur
Vive la féminité, en chacun-e de nous
Vive la masculinité, en chacun-e de nous
Vive la neutralité, en chacun-e de nous
Vive l'unité, la non-dualité
Vive l'équilibre
Vive le Qigong
Vive la douceur
Vive la dureté
Vive le Feng Shui
Vive la méditation
Vive les mantras
Vive la prière, la demande à l'Univers, à la Déesse Mère, à Dieu, à la Source, à la Matrice
Vive l'offrande
Vive l'acte bon, généreux, surprenant et gratuit
Vive le chamanisme
Vive les relations humaines harmonieuses
Vive l'espéranto
Vive la nourriture énergie de vie
Vive l'inédie
Vive l'immortalité physique, la jeunesse permanente
Vive la vie, le tourbillon fluide de la vie, le tour de manège infini
Vive la dimension temporelle qui est pour moi la 4ème dimension
Vive la case Prison du Monopoly car sans elle il n'y aurait pas de Monopoly
Vive l'amour inconditionnel
Vive la gratitude, le remerciement
Vive l'information, qui est l'énergie du vivant
Vive Internet, Youtube et Linux qui bouillonnent de vie
Vive l'être de lumière qui m'a donné un amour infini lors d'une session chamanique avec Toumaï

Yann Fañch à Bugarach

Pour me contacter sur le fond, au sujet de l'inédie

Envoyez-moi un mél à respirianisme @ gmail.com
Vous pouvez m'envoyer vos témoignages, même de simples et petites anecdotes, même les plus petits indices, si vous êtes sur la route de l'inédie, si vous vivez des expériences et synchronicités extraordinaires.

Pour me contacter en tant que maître-toile sur la forme, au sujet de ce site

Envoyez-moi un mél à : delalumiere @ free . fr

Questionnaire à me renvoyer pour une personne progressant vers ou dans l'inédie

Toutes ces questions restent optionnelles, à remplir selon son ressenti de ce qui pourrait aider les autres internautes.

La date d'aujourd'hui :

Aurais-tu une photo publiable avec l'entrevue sur ce site ?

Souhaites-tu que ton témoignage reste anonyme ?

Si oui seuls ton prénom et ta région ou un pseudo seront utilisés :

Ton pseudo, nom spirituel ou prénom et nom usuel :
Ta région ou milieu culturel de naissance :
Ton age :
Ton but de vie si il y en a un :
Tiens-tu un journal de bord ? Mentionnant par exemple ton lieu du jour, l'évolution de tes prises d'aliments digestifs au jour le jour, de ton poids, de ta santé, de ton énergie, de ton activité (performances sportives ou professionnelles, etc.), les sensations de douleurs temporaires pouvant être liées à de la détoxination ou à des mémoires cellulaires, les détails de ta vie émotionnelle (joie, tristesse, peur, colère, confusion, malaise, passion, etc.) en relation avec les prises d'aliments digestifs précédentes, la qualité du sommeil aussi (durée, heures des réveils, cauchemar, rêve) les moments importants de ta vie sexuelle si il y en a une, les pollutions nocturnes pour les hommes ou les dates, conforts et durée de tes éventuelles menstruations pour les femmes en fonction des prises d'aliments digestifs précédentes. Si oui pourrais-tu nous en extraire quelques conclusions ?

Si tu manges encore de l'aliment digestif de temps en temps, cela diminue-t-il ton énergie et de quelle façon ? Que manges-tu ? Quels sont les effets de ces repas ? Que bois-tu ? L'eau de boisson est-elle déminéralisée, de pluie ou filtrée par osmose inverse ou un autre filtre ? Cette eau a-t-elle joué un grand rôle dans ta préparation ? Boire de l'eau minéralisée te donne-t-elle faim d'aliments solides de part leur minéraux qui donnent soif ?

Un de tes grand-pères ou une de tes grand-mères, étaient-il ou elle, prêtre-sse, pasteur, imam, chamane ou adepte d'une thérapie alternative (magnétisme ...) ?

Etant nourrisson ou enfant étais-tu difficile à nourrir, avais-tu une tendance à refuser les aliments qu'on te donnait ?

As-tu pratiqué un processus des 21 , 4 ou 8 jours ou autre stage ou atelier pour progresser vers ce que nous appelons l'inédie ?

Es-tu devenu-e respirien-ne principalement grâce à ce site internet ?

As-tu fais une ou des rencontres qui t'ont aidé particulièrement vers l'inédie, ou bien lu un livre important, ou visité d'autres sites ?

Si tu es respirien-ne ou à tendance respirienne, et que tu as révélé à un public ton mode de vie, as-tu été diffamé-e, insulté-e, menacé-e voire attaqué-e physiquement ?

Ton rapport à l'inédie (nourriture, boisson, urinothérapie, compléments alimentaires) :

Quels étaient les obstacles et les freins à ton passage vers l'inédie (par exemple : froid, conjoint-e qui aime partager des repas digestifs avec toi...) ?

Comment le vis-tu socialement ?

Si tu es devenu-e respirien-ne ou à tendance respirien-ne, cela s'est-il passé en une fraction de seconde, l'activation du moteur d'énergie de vie qui nourrit en grande partie tes cellules ?

Ou bien tu as senti une évolution sur plusieurs mois, de la disparition du besoin de nourriture terrestre de tes cellules du fait de l'installation de la nourriture énergie de vie à la place ?

As-tu dirigé mentalement l'énergie de vie vers tes cellules en essayant de les nourrir ?

Cette énergie de vie venait-elle du hara, de la gorge, de l'intestin, du chakra coronal, de la colonne vertébrale, du tube pranique qui la longe, de la glande pinéale ?

Quand tu ne te nourris plus d'assez d'énergie de vie et que tu es obligé-e de manger de la nourriture digestive, qu'est ce qui t'as pompé de l'énergie :

Ton parcours en terme d'alimentation :

Que penses-tu du liquidarisme (boire que des jus de fruits comme une étape vers l'inédie pour diminuer de beaucoup l'activité du système digestif, etc.) ?

Ton parcours en terme de pratique ou non du jeûne, ton opinion sur le jeûne comme une aide ou un frein vers l'inédie :

Ton parcours en terme de pratiques mystiques (voyages astraux, clairvoyance, monde des esprits et des fées, grandes dépressions, montée de kundalini, chakras, etc.), psychologiques, spirituelles (isolements de recentrage régulier), de développement personnel, autosuggestion (méthode Coué etc.), ou religieuses (prières, gourou, Dieux, anges, voire démons) :

Crois-tu que le diable existe ou pas ? Si oui as-tu subi son attaque ou de grandes douleurs pendant ta transition vers l'inédie ?

Ton parcours en terme de méditation ou sport intense (palmarès sportif, records) qui peut être une méditation aussi :

Ton rapport au temps de sommeil et aux nuits blanches (rêves, cauchemars ?) :

Ton rapport à la danse :

Ton rapport à l'exercice physique en salle ou dans la nature :

Ton rapport au yoga et au qigong :

Ton rapport aux émotions, à la maîtrise émotionnelle :

Ton rapport à la création artistique et aux couleurs :

Ton rapport à l'énergie de vie musicale ?

Ton rapport au froid et à la chaleur. Boisson chaude l'hiver ? Voyages dans pays chauds et ensoleillés ?

Ton rapport au conflit ?

Ton cheminement sexuel, par rapport à ce chakra rouge du bas :

Ton rapport au feu sexuel, à la sexualité, à la préservation des fluides sexuels (homme ou femme) par la chasteté ou le tantra. Date de ta dernière perte de fluide sexuel, plus grande durée sans perte de fluide sexuel, date de ton dernier orgasme. Penses-tu arriver à l'orgasme en conservant tes fluides sexuels ?

Si tu perds tes fluides sexuels lors de l'orgasme comment te sens-tu  les jours suivants, (faim digestive, déprimé-e ou énergisé-e par l'euphorie orgasmique ?) :

Autre chose importante à publier pour aider celles et ceux qui cheminent vers la maîtrise de leur feu sexuel :

Ton rapport à la progression vers la non-dualité :

Ton parcours en terme de détachement ou d'attachement à des croyances :

Ton rapport à l'énergie de vie solaire. Pratiques-tu le nudisme, ou la nudité partielle un maximum de temps, short et torse nu pour jardiner. Voyages et séjours de mois ou d'années dans des pays ensoleillés ?

Ton rapport à l'énergie de vie atmosphérique. Comment respires-tu ? As-tu une technique de respiration spéciale ? As-tu pratiqué des sports ou des arts martiaux à un très haut niveau ? Dors-tu la fenêtre ouverte ? Aimes-tu le camping et dormir à la belle étoile ?

Ton rapport à l'énergie de vie géologique. Marches-tu pieds nus ? Tu t'allonges à la plage ? Fais tu des mouvements d'enracinement dans la terre ? As-tu des pierres ? Séjours réguliers à un mont sacré ?

Ton rapport à l'énergie de vie aqueuse. Bains, douches, quelle fréquences ? Solarises-tu ton eau de boisson ? Quelle marque d'eau minérale bois-tu ? Bois-tu de l'eau du robinet ? Filtrée ? Distillée ? Te baignes-tu dans la mer, dans des lacs et rivières ? Sports nautiques ? Spa, hammam, sauna ?

Ton rapport à l'énergie de vie des arbres. As-tu un arbre de compagnie qui te donne de l'énergie ou auquel tu en donnes ?

Ton rapport à l'énergie de vie des rencontres humaines. Cherches-tu des rencontres ? Fêtes ?

T'isoles-tu, t'éclipses-tu régulièrement ? Pour combien de temps, à quelle occasions ? Quels effets sur tes énergies et eau intérieure ?

Pratiques-tu le Feng Shui, la circulation et l'équilibre du Qi dans ta maison, t'es-tu débarrassé-e de 90 % de tes objets anciens et superflus pour préparer la survenue du nouveau et de l'inédit dans ta vie ?

T'ancres-tu régulièrement à la terre par un petit exercice physique, notamment le matin ?

Serait-il possible d'avoir un bilan sanguin ? Si possible avec commentaire médical sinon nos médecins le commentera. Si tu es âgé-e de plus de 25 ans, est-ce que tes organes ont un age apparent d'une personne âgée de 25 ans ?

Commentaire sur ta santé et son évolution ? Pour ceux et celles concerné-e-s : Tes cheveux ont-ils repoussé aux endroits atteint de calvitie ? Te coupes-tu les cheveux ? Si oui où déposes-tu tes cheveux coupés ? Et tes ongles coupés ? Des rides ont-elles disparus ? Rajeunis-tu ? Si oui quels signes ? Respirien-ne, es-tu complètement à l'abri de la maladie ? Si non quelles maladies as-tu enduré ? Ton pouls habituel au repos, après une sieste ? Ta fréquence respiratoire et cardiaque au repos (nombre d'inspiration par minute) ? Ta tension artérielle ? Tes fréquences d'urines, leurs liens à des évènements ? Tes selles ? Les heures et fréquences de sommeil. Les moustiques ne te piquent plus ?

Commentaire sur ta santé dentaire et gingivale ? Perds-tu tes dents ? Si oui, penses-tu qu'une nouvelle dentition apparaitra ? Te brosses-tu encore les dents, la langue et les gencives si tu te nourris seulement d'énergie de vie ? As-tu un bilan dentaire ? As-tu des dents qui sont tombées dans les premiers temps du respirianisme et qui ont repoussé, lesquelles, des photos comme preuves ? Te nettoies-tu les narines ?

As-tu subi des grands chocs, de grands traumatismes, de grandes épreuves dans ta vie qui ont élevé ta conscience ?

Et la géobiologie ?

Ton appréciation de ce site Le portail du respirianisme ? Améliorations possibles ?

Quand les internautes francophones seront prêt-e-s, soit peut-être en 2022, nous te poserons la question la plus tabou : la grossesse et les enfants respirien-ne-s ?

Autre chose à dire à nos internautes, une anecdote, un coup de colère, un livre préféré, une anecdote ?

Si tu ne bois et mange plus du tout, pourrais-tu STP nous stocker dans des enveloppes ou sachets plastiques datés des échantillons de tes coupures d'ongles ou de peau, de tes cheveux (pour y mesurer les minéraux), de ton sang provenant de petites écorchures ou blessures sur un buvard ou dans une fiole non contaminés par une autre personne, prélevés à intervalles réguliers (par exemple tous les mois ou tous les ans) ? Le nombre de brins activés de l'ADN des respirien-ne-s seraient plus grand : à vérifier. L'archivage de ces échantillons permettrait aussi plus tard d'analyser l'évolution du contenu en minéraux du corps respirien. Une analyse ADN coûte plusieurs centaines d'euros, et si cet achat est décidé un protocole scientifique sera mis en place. Des photos prises tous les 3 ou 6 mois de l'iris de l'oeil permettent de voir l'évolution. Les yeux de Yann Fañch sont passés du vert au bleu. En achetant un rouleau de papier Ph en pharmacie tu pourras aussi mesurer le Ph de ton urine au cours des mois, avant une mesure laisser couler les quelques gouttes de début de miction qui peuvent être plus concentrées et fausses au niveau de la mesure. Dans le cadre d'une observation et étude biologique, pourrais-tu nous donner lors de notre prochaine rencontre quelques cellules vivantes, par exemple de la muqueuse de ta bouche, avec un coton tige, pour une mise en milieu qui perpétue la vie ?

Même si tu n'absorbes plus d'aliments digestifs, fais-tu encore des excréments, combien et à quelle fréquence, quelle aspect, quelle consistance, dans quel contexte (après un soin, un stress ?), autre commentaire, lien avec de "mauvaises" rencontres qui t'ont fait chier ? Urines-tu, combien et fréquence, aspect ? Amaroli ? Bois-tu un peu d'eau après de "mauvaises" rencontres ? Fais-tu des lavements ? Si oui, à quelle fréquence ?

Ta rate s'est-elle rétrécie ? Ton taux de glucose dans le sang est-il constant ? Ta respiration diminue-t-elle en fréquence et en quantité ? T'arrêtes-tu de respirer par moment ? Bois-tu de l'eau de mer de temps en temps ? Marches-tu pieds-nus ? As-tu connu de grandes épreuves dans la vie (accident, annonce de séropositivité ou de cancer, décès dramatique de proche, guerre, torture, harcèlements au travail et licenciements brutaux, exil, emprisonnement, séparation amoureuse et divorce ?

Merci. Que la force et l'harmonie demeurent en toi. Que la paix t'accompagne. Puisse ton témoignage contribuer à améliorer ce monde, à en diminuer les souffrances et les destructions.

Comment je réagis en ce moment ?

Je suis contrarié : j'évite de manger pour fuir la réalité et je m'isole, je fais le tigre, je crie très fort, afin de débloquer mes émotions.
Je suis triste : j'évite de manger pour me saouler et contacte ou visite des proches.
J'ai froid, je suis peut-être en train de passer une soirée de novembre seul dans une grande ville inconnue dehors par 2 degrés : j'évite de manger un plat chaud pour me réchauffer, j'évite de croire que manger va me réchauffer, éventuellement je me couvre mais je reste pieds nus qu'il y ait neige, boue, pluie sur le sol, puis je sautille ou danse sur place ou fais quelques mouvements de musculation pour me réchauffer, je bénis la froideur comme un bienfait qui me fait évoluer, je souris.
Je suis fatigué physiquement, peut-être par manque de sommeil : j'évite de manger pour me stimuler et je m'allonge et me repose.
Je suis fatigué intellectuellement c'est à dire mentalement ou stressé : j'évite de manger pour me stimuler et je vais courir ou bien je fais un yoga ou bien je fais une méditation ou bien une danse.
J'ai faim : j'évite de manger pour faire disparaître cette sensation, j'essaie de comprendre ce qui ne va pas, je vais courir ou je crie ou je prends un bain chaud ou je contacte des ami-e-s.
J'ai très faim : je me fais une salade tomate et concombre, et avant de la manger je me recueille devant, et je remercie la nature et le personnel qui a cultivé les plants de tomate et concombre correspondants et le personnel qui a récolté ces fruits-légumes ou bien je mange une pomme, le meilleur des fruits pour l'humain-e.
Je n'ai pas faim : j'évite de manger par routine et habitude, ou par peur des pourrissements de mes fruits, ou pour partager un repas avec ma famille, et je saute des repas avec joie et je pense à m'offrir des bons moments, de l'exercice physique et à jouir de cette force naissante.
Je jeûne et je suis porté par une énergie : j'évite de manger même un tout petit peu (car un petit peu appelle le beaucoup) et je fais très attention à ce qui se passe en moi, dans mes chakras et mon aura (mes corps énergétiques). Quelqu'un essaie de me mettre sous pression d'un engagement extérieur à mon Univers etc : j'envoie promener cette pression et me recentre. Suite à un événement soudain je ressens une grande émotion : j'accueille cette émotion et m'en nourris. J'ai vécu quelque chose dont je ne suis pas fier : je jeûne, je prie. J'ai mangé une pomme, avant d'en remanger une deuxième, je pause et je me pose la question AJVEF : "Ai-Je Vraiment Encore Faim ?" et si oui de quoi est composée cette faim ? N'est-elle pas le produit de mes croyances, qui sont incomplètes, limitées et en changement dans un monde en changement. Ou bien ai-je gaspillé trop d'énergie vitale ? Si je remange est-ce que je vais vraiment me faire du bien ? Je démolis la vieille croyance ancrée en moi : Manger de la nourriture digestive ne signifie pas systématiquement grossir, cela pompe de l'énergie et peut donc faire maigrir (il y a des gros mangeurs très maigres), et jeûner peut faire grossir, cela parait incroyable mais cela s'est vu des prises de poids lors de jeûnes, sans que cela ne soit lié à une prise d'eau supplémentaire. Donc je grossis quelque soit la nourriture que j'absorbe ou pas et je maigris quelque soit la nourriture que j'absorbe ou pas, si je le veux et quand je le veux. Je programme et façonne mon corps. Je me fixe surtout comme objectif de conserver un corps parfait selon ***mes*** critères, de rester dans ***ma*** jeunesse permanente qui pour moi est de rester : mince, léger, souple, musclé, vif, en excellente santé, sans rides etc. Je magnifie, bonifie la vision que j'ai de moi-même, l'intimité que j'ai avec moi-même. Je redéfini mes objectifs. J'essaie de boire de l'eau distillée, élément important pour certain-e-s respirien-ne-s. L'eau distillée peut être de l'eau de pluie qui est évaporée et condensée et se récolte dans un bac. Mais il faut attendre 30 minutes de pluie afin qu'elle ait lavé l'air et ses poussières avant de récolter de l'eau de pluie potable. Il est souhaitable d'aérer et d'ensoleiller l'eau distillée, de pluie, avant de la boire. L'eau distillée est similaire à l'eau de noix de coco, des melons, des fruits, des baies, etc.

Haut de page Page suivante